Amoureuse de soi!

La question qui se pose est comment on s’aime ?
L’amour qu’on se porte découle de notre passé de nos expériences de vie et bien évidement liés à la façon dont on a été aimé par nos parents, notre entourage. Et curieusement même à l’état fœtus, bien évidemment cet état va impacter ou influencer sur notre être, de la façon de vivre avec les autres et de les aimer.
C’est un apprentissage au quotidien avec les effets de vivre ensemble. On va construire l’amour de soi sur ces différents éléments.
Si notre milieu d’évolution était favorable fait d’amour, de regard aimant, nous allons l’intériorisé et le reproduire.

Cet amour de soi permettra d’exprimer des sentiments de bien-être et de générosité.
Car c’est le regard qui est porté sur soi par ceux dont on dépend qu’on construit cet amour de soi, il va découler tous les facteurs importants :
Joie de vivre, estime de soi, maitrise de soi, et le respect….

Il permet aussi d’être capable de se rassurer et se réconforter lorsque des pertes surviennent, lorsque des critiques ou des difficultés se présentent.

Différents facteurs contribuent à établir l’amour de soi et la question de l’idéal joue un rôle important. Chacun a ses idéaux : fonder une famille, exercer un métier qu’on aime, avoir une maison, s’investir dans la communauté etc. Dans les meilleurs cas, nos buts et nos idéaux sont à la hauteur de ce que l’on est. Ils sont réalisables, on ressort grandi lorsqu’on les atteint, fier de soi, avec un sentiment de compétence et se dire qu’on est quelqu’un de bien.

Mais les aléas de la vie font que l’idéal est parfois inadapté à ce que l’on est, qu’il est difficilement atteignable et nous renvoie à des limites qu’on n’accepte pas d’avoir. Un travail sur soi s’impose. C’est parfois différent de ce qu’on aurait aimé être. Un amour de soi approprié est en effet réaliste, lorsqu’il permet d’apprécier les ressources et les limites dont on dispose et rend possible l’investissement ce que l’on est et de ce que l’on a.
Sans tomber dans le narcissisme, l’amour de soi permet une belle ouverture d’esprit et une belle compréhension dans les relations humaines. Spontanément on attirera vers soi des personnes réceptives ce qui rendra les relations plus aisées.

C’est intéressant d’aborder ce sujet car cela permet à notre être d’atteindre des performances incroyables. Quand on s’aime on agit avec beaucoup de compassion et on apprend à écouter son corps.

Un exemple, une maladie s’installe, mais bien avant le corps s’était manifesté, auparavant par une intolérance au gluten, suivi de ballonnement, constipation, hémorroïdes…
Il suffirait de changer le mode alimentaire pour aller mieux.
Notre corps a un code de fonctionnement et lorsque l’on s’aime on arrive à connaitre ce code pour vivre en santé.

Quelques fois il arrive, de découvrir ce code par la souffrance ou par un travail fait sur soi. Au final, il est bien d’être amoureuse de soi.
Pour être en bonne santé nous devons nous aimés!
Pour l’amour.

A notre santé!