Les Antilles sont des îles paradisiaques où les cyclones s’en donnent à cœur joie.

Et ce mois de septembre, la Guadeloupe a fait la connaissance cyclonique  de : Irma, José et en  dernier lieu Maria le 18 septembre 2017. Nous sommes toujours anxieux quand les annonces sont faites car nous savons qu’ils font des ravages tant matériels qu’humains. Nous avons hélas, l’habitude de ces phénomènes mais nous refusons cette loi naturelle tout comme la mort…

Le Rituel :Les consignes sont énoncées: Alerte arc-en-ciel proclamée du jaune au gris…

Il faut s’y préparer :

  • S’abriter dans un logement sûr
  • S’éloigner des zones à risques : Mer, rivières, ravines, collines, lieux boisés…
  • Faire les préparatifs de vivres- réserve en eau potable..
  • Avoir une trousse de premiers secours, lampes…

Mais en dépit des catastrophes constatées dans les îles, il reste beaucoup d’humour et l’honneur est fait aux jeux (belotte, domino), histoires…et les prières. Il y va de même avec la technologie le web, ou WhatsApp …

Le confinement

On se regroupe avec la famille ou les amis, voisins quand le confinement est déclaré, cela aide à tenir le cap, au fur et à mesure de l’évolution des phénomènes cycloniques,

Que faire faut-il rire ou pleurer? Le rire est l’un des ingrédients pour la bonne santé.Si on est  en capacité de le faire vaut mieux choisir le rire, qui va aider à remonter le moral car on n’y peut rien face aux catastrophes naturelles.

Sachons que la vie est éphémère alors prenons-la du bon côté et que le bon dieu nous aide en ce sens… 

A notre santé