léamaya

Ah l’amour pour autrui!

Dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es!….

Nous devons faire attention aux relations certes, mais je crois que le dicton va trop vite en besogne….

Nous devons nous ouvrir aux autres pour grandir mais surtout apporter notre petite pierre pour espérer atteindre une transformation.

Dans l’ancien temps le créateur a permis à son fils d’aller parcourir le monde pour donner une petite graine, à l’humanité, apporter la bonne parole.

Il n’y prêtait pas attention au rang social, ni même le degré de connaissance et d’intelligence des uns et des autres.

Il suffisait d’être en contact, échanger et donner sa conception sur tous sujets, il faisait du bien tant pour les faibles que les forts, les riches et les pauvres, l’inculte et l’instruit et ce avec tant de bonté mais il a été trahi à tort.

Dans le monde actuel nous vivons la répétition de ces situations alors que faire?

Il est certain et impossible de vivre en autarcie….

Les solutions :

  • Laisser faire, car avec une incompréhension il pourrait avoir une mauvaise interprétation des dires
  • Mettre l’amour du prochain en avant
  • Montrer de la bonté, la générosité pour contrecarrer les basses manœuvres
  • Se mettre à l’écart
  • Prier pour améliorer la situation

L’être humain est si exceptionnel, ne pensant pas toujours à demain et nous constatons que le formatage s’est fondu dans leurs neurones et seul L’être tout puissant peut y remédier de façon définitive.

Armons-nous pour cela de la ceinture de vérité, des chaussures du zèle, de l’armure de la foi, du casque du salut et enfin de la parole.

C’est une protection divine contre toutes calomnies.

A notre santé